Quoiqu’il arrive,
Laura Barnett

Quoiqu’il arrive était l’une de ces sorties du mois de mai que j’attendais avec impatience. Son pitch pour le moins original était prometteur, et j’avais hâte de découvrir comment l’auteure avait traité ces trois versions différentes d’une même histoire. Je remercie les Escales pour cette lecture.

Le résumé

En 1958, Eva a dix-neuf ans, elle est étudiante à l’université de Cambridge et la petite amie de David, un acteur ambitieux follement amoureux d’elle. En chemin pour un rendez-vous, son vélo roule sur un clou. Un passant, Jim, assiste à la scène. Que va-t-il se passer ? Ce moment sera déterminant pour leur avenir commun. Un point de départ, trois versions possibles de leur histoire d’amour : le roman suit les différents chemins que leurs vies pourraient prendre après cette première rencontre. Des vies remplies d’amour, de trahisons, d’ambition et sous-tendues par un lien si fort qu’il se renforce au fil du temps. Car, quoi qu’il arrive, Eva et Jim finiront ensemble.

Mon avis

Lorsque l’on ouvre Quoiqu’il arrive, on ne sait pas à quoi s’attendre. Ne serait-ce que sur la forme, je me posais plusieurs questions : comment l’auteure va-t-elle réussir à traiter trois fois la même histoire sous des angles différents ? Comment vais-je retenir tous les détails de chacune des versions ? Est-ce qu’on aura trois parties, avec chacune des versions dans son intégralité ? Non, ici, l’auteure a choisi de faire alterner les chapitres avec les trois versions différentes. Les histoires varient, donc, mais l’on retrouve des similitudes dans les grandes caractéristiques de la vie des personnages, invariables : le point de départ, les anniversaires, certaines rencontres, des traits de caractère, quelques événements.

L’idée est donc la suivante : il y a Eva, il y a Jim, il y a leur rencontre à vélo, et trois versants possibles, trois alternatives pour une seule et même histoire d’amour. Puisque « quoiqu’il arrive », leurs routes se croiseront et ils se retrouveront. Mon esprit romantique avait fait le chemin, avec en plus une accroche promettant des similitudes avec du David Nichols ! Evidemment, mes attentes étaient lourdes : je voulais de l’amour dégoulinant, je voulais des fins heureuses quoiqu’il arrive, je voulais du grand romantisme, l’histoire du destin qui réunit les âmes soeurs. Et j’ai été un peu déroutée de me rendre compte que finalement, non, il ne s’agissait pas de cela.
Je suis obligée de vous parler brièvement des premières pages, pour que l’on s’y retrouve ! Dans la première version, Eva et Jim tombent amoureux (je ne vous en dis pas plus, vous verrez la suite par vous-mêmes). Dans la deuxième, les chemins d’Eva et Jim se croisent mais ils ne commencent pas d’histoire d’amour. Dans la troisième, Eva et Jim tombent amoureux, mais Eva est enceinte d’un autre et quitte Jim. Trois points de départ donc, pour une conclusion que j’imaginais similaire : Eva et Jim, heureux ensemble pour toujours.

Malheureusement, j’ai trouvé ce roman très sombre, et c’est peut-être pour cela que j’ai été si longue à le lire (dix jours, tout de même !). Je ne prenais pas plaisir à l’ouvrir, je n’avais pas hâte de retrouver les personnages, et je trouvais le tout un peu déprimant… Même dans cette première version, la plus « heureuse » pour nos deux personnages, le tableau dépeint est triste. Des drames jalonnent l’existence d’Eva et Jim, qui ne sont pas heureux ensemble.
Je n’ai pas non plus aimé l’idée du couple qui s’est dégagée de ma lecture : celle d’un échec assuré, où l’adultère est banalisé, où personne ne s’épanouit, où mariage et divorce vont de paire. Non, ce n’était pas cela que je voulais avec cette lecture. Et c’est ce qui fait que je n’ai pas apprécié ce roman.

En conclusion

Quoiqu’il arrive était un roman original avec un excellent point de départ mais qui n’a malheureusement pas tenu toutes ses promesse pour moi. Je m’attendais à trois belles histoires romantiques, avec une jolie finalité sur le destin qui rapprocherait les âmes soeurs. Au lieu de cela, j’ai trouvé un roman sombre qui ne m’a pas transportée. Dommage !

Notation 2 S'oubliera vite

La Parisienne

0 réponse

  1. Ohh c’est vrai qu’en lisant le résumé et en voyant la couverture, j’aurais eu les mêmes attentes que toi! Le principe est sympa, mais je ne suis pas sûre que j’accrocherais non plus vu ce que tu en dis…

  2. Moi j’ai vraiment aimé parce que, contrairement à toi, j’attendais un récit fidèle, réel, sans embellir les choses. Car au final, les 3 histoires reflètent malheureusement la vérité de beaucoup de couples…J’ai donc trouvé cette histoire juste. Certes, c’est sombre et pas romantique, c’est pas vraiment une histoire utopiste ou romancée, mais ça sonne vrai.
    J’ai bien conscience que ça ne le fait pas pour tout le monde avec ce livre et j’en comprends les raisons, tout dépend dans quel état d’esprit nous partons pour cette lecture.
    Quand tu dis « Je n’ai pas non plus aimé l’idée du couple qui s’est dégagée de ma lecture : celle d’un échec assuré, où l’adultère est banalisé, où personne ne s’épanouit, où mariage et divorce vont de paire. Non, ce n’était pas cela que je voulais avec cette lecture. Et c’est ce qui fait que je n’ai pas apprécié ce roman. » <— je comprends parfaitement ton ressenti et moi justement j'attendais tout le contraire. Je ne lisais pas ce livre pour une sublime histoire d'amour mais bien pour des chemins de vie. Oui l'adultère semble banalisé, mais est tellement fréquent dans notre société. Oui divorce et mariage vont de pair…comme 1 couple sur 2 de nos jours. Je veux dire par là que j'aurais sans doute eu un avis encore plus négatif que le tien si je m'étais mis en tête de lire une sublime romance 🙂
    J'ai vraiment adoré ces 3 chemins pertinents, bien situés dans le contexte social de l'époque concernée et aussi dans les moeurs de l'époque. J'ai aimé l'issue des 3 romans car Quoi qu'il arrive…Jim et Eva finiront ensemble, n'est-ce pas ?

    1. Oui, c’est vrai qu’il y a de la réalité dans le couple d’Eva et Jim. Mais ce n’est pas la réalité que j’ai connue, j’ai grandi avec le modèle de mes deux parents heureux ensemble, qui ne se sont jamais séparés, alors pour moi… ce n’est pas un rêve, un couple heureux et uni. Mon esprit romantique a pris le dessus. Je suis d’accord avec toi quant à l’état d’esprit dans lequel aborder ce roman 🙂 Je sortais tout juste d’une lecture qui m’avait bouleversée et j’avais besoin de légèreté, là ça m’a plombé le moral et je n’arrivais pas à m’y mettre.
      Pour tout t’avouer… j’ai lu la fin en diagonale ahah. J’en pouvais plus, j’avais besoin de passer à autre chose.
      Merci pour ton commentaire en tout cas <3

      1. Ah oui tandis que moi j’ai connu les trucs un peu les pires : adultère, divorce et giga trahison…bref, ça m’a semblé tellement proche de « ma » réalité, ou celle de mes parents…Et des parents de tant d’autres ^^Mais je comprends parfaitement qu’après une lecture bouleversante, ça ne passe pas.
        Et la complexité des sentiments de ce livre peut être éprouvante après une lecture trop riche en émotions 🙂

  3. Ta chronique me rassure énormément, si tu savais! Je l’ai lu le mois dernier et si je m’attendais aussi à quelque chose de plaisant, je n’ai pas été heureuse de cette lecture. Comme toi, je trouve le postulat de base très original mais pas ce qui en est fait. Je rejoins ton avis sur la vision très sombre du couple qui est donnée mais ce qui m’a le plus dérangée c’est la construction du roman. Rapidement, je me suis un peu perdue dans ces 3 versions d’un même couple et je n’ai éprouvé aucun plaisir à devoir faire une gros effort de concentration à chaque fois pour me dire « on est dans telle version, avant il s’est passé ça dedans mais pas ça » >_< Au final, vue les bonnes critiques de tout le monde je me sentais presque coupable de n'avoir pas aimé tant que ça. Donc merci !

    1. Je comprends, cette difficulté semble revenir souvent. Pour ma part, je me souvenais du « gros » des points de départ. Dans ma tête c’était « la version où ils sont ensemble », « la version où ils ne se connaissent pas », « la version où elle l’a quitté ». Mais effectivement dans les détails (genre le nom des enfants), il est facile de s’emmêler les pinceaux ! En tout cas, de rien 🙂 ^^

  4. Ah la la il est dans ma PAL, je compte le lire très très prochainement. J’avais également dans l’idée qu’on retrouverait un peu l’univers de David Nicholls justement, je pense aussi que j’en attends trop…
    Ta chronique est bien détaillée et malgré tout, je vais tenter 🙂

  5. Pour ma part, j’aimerais découvrir cette histoire. Je ne l’ai pas lu mais je trouve que justement, l’auteure a l’air d’avoir écrit une romance réaliste. En plus, cela permet de voir que le destin n’est pas le même en fonction des facteurs. Bref ! Dommage que tu sois déçue 🙁 Toutefois, je pense tout de même lui laisser sa chance :p

  6. Je suis actuellement en train de le lire. Comme je m’y plonge de manière très découpée quand j’ai un peu de temps, j’ai tendance à mélanger les 3 versions et il me faut quelques exercices de gymnastique intellectuelle pour m’y retrouver à chaque fois. Il est vrai que l’histoire ne me semble pas très « feel-good » pour l’instant non plus mais cela ne me dérange pas plus que ça. Tout comme BettieRose, j’apprécie l’aspect de réalisme qui colle véritablement à la façon dont beaucoup de personnes vivent leur couple actuellement. Après, comme toi, je ne cautionne pas du tout cette vision. A voir si je vais tenir ce cap jusqu’à la fin du livre !

    1. Je comprends totalement les exercices de gymnastique intellectuelle dont tu parles 😉 je m’y suis mise difficilement moi aussi et je me forçais à me souvenir de quoi parler les autres versions. Tu me diras, j’ai balayé la fin tellement vite que je suis incapable de te dire comment ça se termine ^^

  7. Oh ben tiens, j’aurai eu exactement les mêmes attentes que toi, un bon roman bien dégoulinant d’amour à lire à la plage ! Dommage.. J’espère que tu as tout de même pu profiter de tes vacances ! <3

  8. Oh, dommage 🙁 Il est dans ma PAL et une copine l’a terminé hier soir : lu en 3 jours & elle a adoré !
    Je suis encore plus curieuse de me faire ma propre opinion !!!

  9. Ton avis me fait peur, et j’ai vu quand même des avis positifs (notamment celui d’Aurélie) donc du coup je suis aussi impatiente de me faire mon avis, je vais y aller sans attente particulière et on verra bien !

  10. L’idée est originale mais sans lire ta chronique, je ne suis pas sûre que je me serais lancée, j’aurais sans doute eu peur de la façon dont l’auteur allait manier le concept. Et en lisant ta chronique, je m’éloigne complètement de ce roman !

  11. Coucou, moi qui attends aussi de la romance qui dégouline comme tu dis, j’ai peur d’être aussi déçue, surtout que j’ai lu et entendu des avis très mitigés. Je pense que je le lirai quand même pour son originalité.

  12. Je trouve la couverture du livre très jolie, mais en lisant ton avis je me dis que ça ne suffira pas pour que je me plonge dedans. Une intrigue peut-être un peu trop pessimiste pour que je puisse apprécier.

  13. J’ai trouvé ces trois histoires moins déprimantes que plutôt réalistes. Alors non, toutes les histoires d’amour ne se déroulent pas de la même façon, et heureusement, mais on voit les aléas de la vie de nos deux personnages, les hauts et les bas, surtout les bas. J’ai plutôt aimé contrairement à toi ce traitement de l’histoire.

    1. Je peux comprendre pourquoi tu as aimé 🙂 Je pense que ma déception provient à la fois du fait que je ne m’attendais pas à ça, et que pour moi les relations amoureuses, ce n’est pas « ça »… oui il y a des hauts et des bas, mais l’adultère à tout va, non…

  14. Il est dans ma PAL, c’est vrai que j’hésite de plus en plus en voyant les amis. Sur le blog Au bordel culturel, j’avais lu un avis et avais eu très envie de le lire mais je repousse toujours… Ton avis me fait également hésiter.
    J’espère le lire cet été et me faire mon propre avis car l’histoire m’attire beaucoup et tout comme toi, elle n’est pas sans me rappeler l’univers de David Nicholls 🙂

  15. T’en fais pas, pour moi aussi, quand on m’annonce du David Nicholls… On a pas intérêt à me raconter des craques ! Mais quand j’ai vu ta note sur Livraddict j’ai compris que c’était loin d’être un coup de coeur…

  16. Quelle que soit l’opinion qu’on a sur ce livre, j’apprécie tous ces commentaires et ces débats. J’ai vraiment envie de me faire mon point de vue… Comment vais-je ressentir les choses ?
    Avis à suivre !
    Merci pour cette découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *