event_salon-du-livre_9762
Hello Readers !

Cette année, comme assez souvent en fait, je me suis rendue au Salon du Livre de Paris, rebaptisé Livre Paris. Pour autant, c’était la première fois dans ma vie de lectrice que je m’étais autant organisée : programme, planning de dédicaces, rendez-vous avec des blogueuses et des attachées de presse… Rien n’était laissé au hasard, et ma journée était optimisée pour me permettre d’accomplir le plus de choses possibles. Je tiens à remercier tout particulièrement Sorbet Kiwi, La Rousse Bouquine et Pretty Books de m’avoir accompagnée tout au long de cette journée. Et un grand coucou à toutes les autres que j’ai eu l’occasion de croiser et avec qui j’ai pu discuter, au détour de quelques allées…

J’appréhendais beaucoup ma visite au Salon du Livre en raison des mesures qui étaient prises concernant les livres. Dois-je vous rappeler cette polémique sur l’impossibilité de venir visiter le salon avec des livres sur soi ? Dois-je vraiment vous rappeler mon indignation face à cette mesure stupide et incroyablement commerciale, qui force la vente ? Comment voulez-vous faire dédicacer des livres à des auteurs, si vous n’avez pas les livres ? Qu’aurions-nous à dire à des auteurs que nous n’aurions jamais lus et dont nous viendrions d’acheter les livres ? Possédant déjà la plupart des romans que je souhaitais faire dédicacer, je m’étais « autorisée » à ramener quatre exemplaires, qui n’ont nullement été vérifiés. Je me suis également autorisée quelques achats.

***

La première auteure que je suis allée voir, c’est Agnès Ledig. J’ai été assez… surprise par son comportement (et je peux le dire car après tout, elle ne viendra probablement pas visiter mon blog, puisqu’elle a refusé ma carte…). J’ai un peu regretté sa froideur, car j’avais beaucoup aimé On regrettera plus tard. J’ai d’ailleurs acheté un autre de ses livres, Marie d’en haut, sur place pour le lui faire dédicacer au passage. J’avais également commandé Juste avant le bonheur via un bon d’achat, mais il ne m’avait pas été livré à temps. Je pense que je lirai ces deux titres avec plus de distance, maintenant que je connais l’auteure, et c’est un peu dommage…

Après cette brève rencontre, j’ai pu discuter avec Agnès Martin-Lugand. J’avais adoré Les Gens heureux lisent et boivent du café, et j’ai pu lui dire à quel point son roman m’avait bouleversée. J’ai vraiment hâte que la suite sorte en poche pour l’ajouter à ma bibliothèque !

Mon programme était un peu plus léger pendant la matinée, je me suis arrêtée un peu par hasard pour aller rencontrer Romain Puertolas qui m’a dédicacé sa dernière sortie poche. J’ai par la suite pu arpenter les allées et m’acheter quelques livres pour les dédicaces, notamment Bertrand et Lola, pour ma rencontre avec Angélique Barbérat, dont je n’ai malheureusement aucune photo à vous montrer. Une auteure que j’avais beaucoup aimée avec L’instant précis où les destins s’entremêlent.
Je me suis ensuite longuement attardée sur le stand d’Albin Michel, où j’ai beaucoup discuté avec Valérie Perrin <3 Est-ce encore utile que je vous parle de son livre poignant ? Les Oubliés du dimanche m’a profondément marquée, et ce fut un plaisir pour moi de retrouver son auteure, que j’avais déjà eu la chance de rencontrer sur Paris.

J’ai ensuite longuement attendu pour rencontrer Mathias Malzieu, qui m’avait beaucoup touchée à travers son Journal d’un vampire en pyjama, et qui m’a probablement fait la plus belle dédicace dont l’on puisse rêver !

Après cette aventure rocambolesque, je suis allée faire signer mon exemplaire d’Une simple lettre d’amour (qui m’avait été offert par ma précieuse Quai des Proses <3) à Yann Moix, qui m’a posé beaucoup de questions sur ma lecture 🙂 C’était assez drôle.

Au détour des allées et des signatures, j’ai également pu croiser Valérie Tong-Cuong, dont j’ai reçu le roman Pardonnable, Impardonnable, que je lirai prochainement. J’ai également eu l’occasion de discuter avec Emmanuelle Pirotte, dont j’avais lu Today we live, que je n’avais malheureusement pas sur moi. J’ai aussi entraperçu l’auteure du livre que je suis en train de lire actuellement, Newland, mais n’ai pas pu aller lui parler.

***

Finalement, je n’ai « seulement » manqué que Gilles Legardinier, un auteur que j’aime pourtant beaucoup et que je me suis décidée à aller rencontrer lors de sa prochaine dédicace, peu importe le temps que cela prendra.
Je garderai de cette magnifique journée le souvenir de rencontres avec des auteurs incroyables, des blogueuses merveilleuses, et des attachées de presse formidables. En tout cas, l’année prochaine, j’y retourne sans hésitation !

La Parisienne

0 réponse

  1. J’aimerais telleeeement y aller un jour ! J’espère que l’année prochaine sera la bonne car ça me donne bien envie. 🙂 Tu as rencontré du beau monde en tout cas ! Je déteste Yann Moix en tant que chroniqueur d’ONPC mais je serai curieuse de lire un de ses romans un jour. Et c’est vraiment dommage pour Agnès Ledig, mais que veux-tu il y a des gens comme ça… Sinon c’est vrai que ta dédicace de Mathias Malzieu est exceptionnelle, trop de chance ! 😉 Voilà j’arrete sinon j’en ai pour trois heures à tout commenter haha !

    1. J’espère bien t’y voir aussi !!! Le roman de Yann Moix est assez fidèle à son personnage finalement. D’ailleurs, la conversation que j’ai eue avec lui était assez surréaliste ! Mais c’était chouette. C’est très bien écrit, je te le conseille, au moins pour te faire un avis.
      Oui, dommage pour Agnès Ledig, j’en garde un souvenir amer et je n’ai même pas envie de lire ses livres maintenant…
      Ahah je t’expliquerai la dédicace de Malzieu :p

  2. Je ne m’étais pas rendu compte que tu avais fait autant de dédicaces finalement… Tu es bien chanceuse ! Surtout pour les Oubliés du Dimanche que je n’ai pas pu faire dédicacer et Mathias Malzieu…

    1. Oui c’est vrai ! C’est trop bête pour les Oubliés du dimanche, tu aurais dû me laisser pour que je te le fasse signer !!! Il faut qu’on se revoit bientôt, j’ai prévu de revoir Valérie Perrin prochainement, je pourrai lui faire dédicacer pour toi 🙂

  3. Tu a l’air de t’être bien amusée ! Je suis content pour toi <3
    C'est toujours super chouette de rencontrer des auteurs que l'on aime 🙂

  4. J’avais suivi ta journée sur Insta, t’as l’air d’en avoir bien profité, ça m’a fait envie ! Est-ce-que t’as fait des choses pour Hugo là bas, dans le cadre de ton job ? Grosses bises !

  5. Fiona m’a raconté pour Agnès Legid, elle a été hyper choquée aussi de sa réaction. Ca ne me donne plus du tout envie de la lire perso. C’est fou comme les gens peuvent renvoyer une image si différente en « vrai » !

  6. Merci de nous raconter ces petits moments ! Bon, je suis un peu triste d’avoir loupé tout ça (Mathias Malzieu et Moix, particulièrement) ! D’ailleurs, j’ai hâte que tu me racontes cette rencontre surréaliste! Je suis toute ouïe ! C’est probablement un des seuls à qui j’aurais eu des choses à dire, je pense. (Et Beigbeder, parce qu’il était là, je crois!!) C’est une chance merveilleuse de pouvoir parler d’un livre avec son auteur, et il yen a des choses à dire !! tu lui as donné ta carte? (Elo, stop tes questions!)
    En tout cas, ça avait l’air d’être un chouette moment, que ce soit au niveau des rencontres avec les auteurs, qu’avec ceux qui viennent du monde du livre, ou même les blogueurs ! J’espère vraiment que l’année prochaine j’en serai !
    Je te fais de bisous.
    Ps ; Agnès Ledig, personnellement, j’avais lu un de ses livres et n’avais pas spécialement aimé. Alors… mais je suis « déçue » pour toi.

    1. Il faut tellement qu’on se voit, toi et moi ! Qu’est-ce que tu leur aurais dit, dis moi tout ?
      Non je ne lui ai pas donné ma carte à lui ^^ je ne pense pas que ca l’aurait intéressé. Mais avec Agnès Ledig, qui semblait vraiment s’intéressait à ses lecteurs, j’ai cru… Tant pis. Quel livre as tu lu d’elle ?
      C’était vraiment chouette. Et je réitère : je veux t’y voir l’an prochain ❤️

      1. Oh que oui il le faut ! Organisons-cela !
        Beigbeder? Je ne sais pas… j’aime vraiment ce qu’il fait donc probablement que j’aurais gardé le silence et basta ! Timidité quand tu nous tiens… Moix, j’aimerais comprendre un peu plus le personnage qu’il est, sachant que je lis son premier roman, donc j’ai mille et une interrogation sur ses écrits, et qui il est ! Mais parfois, il vaut mieux ne pas sa voir !
        Pourquoi tu penses que ta carte ne l’aurait pas intéressait? Qui sait?!
        J’ai lu « Pars avec Lui ».
        Je serai là !!!

        1. Moix est difficile à cerner, je ne pense pas qu’il accepterait de jouer le jeu et de dire vraiment qui il est… c’est ce qui fait tout son personnage 🙂
          Parce qu’il est trop critique, et que je n’aurais de toute façon pas envie qu’il voit ce que j’écris. ^^
          Oh joie ! Trop happy <3

          1. Je ne cherche pas à savoir qui il est dans sa globalité, mais certains traits tous en rapport avec la littérature. Qui il est personnellement, et entièrement m’importe peu, pour dire vrai.
            Je comprends ! J’aimerais pas non plus.

  7. Ahlala cette mesure interdisant les livres est une abhération et éloigne vraiment du principe même du salon enfin passons… Je comprend ta gêne ce n’est pas vraiment agréable lorsque les auteurs sont un peu froids et distants et cela nous marque beaucoup je trouve. Ah tu as vu Yann Moix !!!! Quelle chance =)

    1. C’est clair. J’ai préféré ne pas My attarder puisque j’ai finalement eu la chance d’entrer avec mes livres… Mais c’est un sacré scandale. Tu apprécies Yann Moix ? 🙂

      1. J’ai lu Une simple lettre d’amour que j’ai trouvé magnifique, pleins de vérités et un style très travaillé que j’ai aimé ! Ensuite j’aime son personnage dans On n’est pas couché et je suis intrigué de lui parler =)

  8. Oh superbe article copine, tu as du en faire des rencontres ! Je comprends que tu aies été déçue pour Agnès Ledig…
    Je n’ai pas pu y aller cette année encore une fois, ça tombe toujours pile poil quand j’ai des choses urgentes à faire. Mais j’aimerais vraiment m’y rendre un jour. Je vais tout faire pour y être en 2017. Bisous bisous

  9. Hello !
    J’avais déjà remarquée qu’Agnès Ledig était assez froide avec ses lecteurs.. C’est dommage..
    J’ai hâte de venir l’année prochaine, peut-être que l’on se croisera !!
    Bisous

      1. J’avais essayé de lui parler de mon ressenti du livre sur Twitter et ça a été compliqué.. Enfin, je dirai pas froide du coup pcq quand même c’était virtuel. Mais quand je compare à Cindy Van Wielder qui est vachement accessible, ça fait plus froid. Tu comprends ? ^^

  10. Arghh je te déteste presque d’avoir pu rencontrer Mathias Malzieu. Ahah !!
    Par contre je trouve pas correct le comportement d’Agnès Ledig.. elle aurait pu prendre ta carte, tu lui achètes bien ses livres toit …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *