bestaffiche.

Le Dîner d’Adieu,
Ma note : 15/20

Pour la fête des mères, j’ai fait une petite sortie familiale sur Paris en allant au théâtre. Nous avions jeté notre dévolu sur le Dîner d’Adieu, en raison du résumé plutôt original et Guillaume de Tonquédec en tête d’affiche !

Mon résumé 

Pourquoi perdre son temps avec ses amis lorsqu’on n’a plus rien en commun avec eux ? Partant du constat de l’inutilité d’une telle situation, Pierre et Clotilde décident de faire le tri dans leurs amis, et de se séparer des personnes superflues. Premier sur la liste : Antoine, le plus vieil ami de Pierre…

Mon avis

Reprenant les éléments du succès du Prénom, Un Dîner d’Adieu met en scène un huis clos de trois amis seuls sur scène pendant 1H30 de spectacle. J’aime beaucoup Guillaume de Tonquédec, et j’ai été ravie de le retrouver dans un rôle comique tout aussi hilarant que celui de la Prune.

diner_dadieu

Le scénario, sans être original, sort pourtant de l’ordinaire, en rappelant la thématique du Dîner de Con : un invité dont on se joue qui finit inévitablement par apprendre la vérité. Les quiproquos se succèdent, et les situations rocambolesques cèdent progressivement la place à un humour sporadique qui s’essouffle un peu. Si le début de ce spectacle m’a enchantée, la fin m’a moins emballée : les blagues se fanent à mesure que le dénouement approche.

65e256a8621b488657769f22edfe159dJ’ai été totalement conquise par les jeux de Guillaume de Tonquédec, que j’adore retrouver dans Fais pas ci fais pas ça, et Erik Elmosino, récemment vu au cinéma dans la Famille Bélier. En revanche, la comédienne qui interprète le rôle de Clothilde m’a moins convaincue (d’ailleurs, il me semble que le casting a changé, il y a deux têtes d’affiche différentes. Et encore, je me demande si je ne serais pas tombée sur la doublure, car aucune des deux comédiennes ne rappelle quelque chose).

En conclusion

Une pièce légère tout en humour qui vous fera passer un bon moment, malgré quelques temps morts.

La Parisienne

0 réponse

  1. Sur les photos; celle de l’affiche, et celle en spectacle, l’une je ne la connais pas, l’autre, on dirait bien Audrey Fleurot. non?
    C’est un spectacle que j’irais voir avec plaisir si j’en avais la possibilité. J’aime autant Guillaume de Tonquédec, que Erik Elmosino, puis ta chronique donne très envie en tout cas.
    Belle semaine.

    1. Bonjour,
      Je m’étais faite la même réflexion, et a priori il s’agit bien d’Audrey Fleurot sur les photos prise en scène.

    2. Alors je ne sais pas laquelle est qui, mais tu as l’oeil dis donc 🙂 effectivement, il y a eu deux actrices, mais je crois être tombée sur une doublure, comme je le dis dans l’article… Je pense que ça te ferait bien rire alors, si tu les aimes tous les deux 🙂 peut être un jour, qui sait ?
      Bonne journée 🙂

      1. Je n’en connais qu’une sur les deux citées, alors.. Audrey Fleurot, puisque je l’ai vu dans certains films. Mais oui, peut-être qu’un jour j’aurais l’occasion de la voir, cette pièce. 🙂
        Belle journée également.

      1. Non mais je ne suis pas si loin (je suis caennaise). Je t’envie Paris pour les spectacles et pour tellement d’autres choses (sauf le métro blindé!! haha). Mais je deviendrai peut-être parisienne d’adoption en septembre: je l’espère en tout cas, ça me plairait bien. 🙂

  2. Je l’ai vu vendredi dernier et j’ai aussi passé un bon moment même si j’ai trouvé qu’il y avait quelques petites longueurs! Après pour le rôle de Clothilde, on va dire qu’elle n’est pas trop mise en valeur par rapport aux autres. Les deux acteurs sont excellents en tout cas!

  3. J’adore Eric Elmosnino et j’ai vu l’affiche dans le métro lorsque je suis allée au Salon du livre de Poche à St Maur, mais si tu dis que l’humour s’essouffle, j’ai moins de remords de l’avoir raté;

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.