IMG_2474Et je danse, aussi
Anne-Laure Bondoux,
Jean-Claude Mourlevat
Ma note : 14,5/20

Babelio est vraiment un site plein de surprises, et auquel j’adore rendre visite, pour la simple et bonne raison que j’y découvre toujours quelque chose. Cette fois-ci, c’est Et je danse aussi, une fraîche publication de Fleuve Editions, que l’on pouvait remporter grâce à un concours qui nous permettait également de rencontrer ses auteurs. Quelle joie ! Un grand merci !

Mon résumé

Le jour où Pierre-Marie Sotto, écrivain de renom ayant reçu le Goncourt en 2005, reçoit un colis volumineux, il adresse un mail à sa destinataire afin de le lui retourner. Mais pourtant, Adeline Parmelan, expéditrice du dit colis, ne prétend pas envoyer un manuscrit à Pierre-Marie, mais bien un colis qui pourrait changer sa vie et répondre aux questions demeurées en suspens… Ouvrir ou ne pas ouvrir cette enveloppe ?

Mon avis

Vous venez de le constater : je me suis mise aux notes « et demie ». C’est dire comme j’hésitais en évaluant ce roman !
Un mot sur la couverture et le titre, qui ont fait débat lors de la rencontre avec les auteurs, comme je ne tarderai pas à vous en parler. La couverture m’a entièrement plu : c’est typiquement le genre de livre sur lequel je me serais retournée en librairie (et je choisis presque uniquement sur un critère de « beauté », avant de m’aventurer au résumé de 4ème de couverture). Je trouve qu’elle retrace à merveille les échanges des personnages, avec des éléments futiles et quotidiens. J’ai également aimé le titre : rien que le mot « danse », ça me suffit ! Et je trouve, là aussi, qu’il correspond bien au contenu du roman.

Il m’est difficile de vous dire ce que j’ai pensé de cette lecture, tant je suis passée par plusieurs émotions. Tout d’abord, il y a la première partie, fraîche, légère, divertissante. C’est la partie du roman qui m’a le plus séduite, je l’ai trouvée drôle et amusante. Cependant, la seconde partie se veut plus lente, plus dramatique, plus lourde, moins… moins. Et là, j’ai moins adhéré.

Etrange expérience que celle d’un roman à quatre mains ! Pour ce faire, la forme épistolaire est bien adaptée, même si nous avons la surprise de découvrir plus de deux personnages. Pourtant, malgré la dualité des auteurs, j’ai trouvé que les courriers échangés étaient écrits sur le même ton, dans une quasi uniformité de plume. J’aurais été moins surprise d’apprendre qu’il n’y avait qu’un auteur, que de savoir qu’il y en a deux ! 
Certes, nos personnages ont l’humour en commun, et c’est d’ailleurs ce qui m’a tant plu. Mais j’aurais aimé leur trouver de grandes différences également. C’est presque dommage, car cela m’a donné une impression de linéarité dans l’intrigue.

Les révélations qui interviennent au fil des lettres pèsent sur l’ambiance du roman, ce que j’ai également regretté. La révélation de l’enveloppe est surprenante, tout comme les dernières lettres d’Adeline… mais néanmoins prévisible. Quant à la fin… j’ai bien aimé, cette fin en suspens, sans réellement savoir ce qui se passera. Cela laisse tout le loisir au lecteur de s’imaginer ce qu’il souhaite. Fin de la fiction, début de la réalité, pour les personnages comme pour les lecteurs !
Néanmoins, j’ai vraiment aimé l’humour, le ton, les sujets abordés. Cette correspondance m’a parfois troublée par son manque d’ancrage dans la réalité, justement, mais m’a tout de même bien fait rire par ses banalités quotidiennes. Paradoxal, non ?

En conclusion

Après avoir fini Et je danse, aussi, je garde une bonne impression de ma lecture : légère, divertissante. Cependant, j’ai regretté que se perde cette innocence dans une seconde partie plus dramatique. Un roman épistolaire qui pourra en étonner plus d’un, que je recommande pour la découverte !

_____________

Et je danse aussi

Je ne suis pas sortie de la rencontre avec les deux auteurs de Et je danse, aussi (dont je vous parlerai bientôt) les mains vides ! J’ai bien entendu pensé à vous : Fleuve Editions et le blog vous offrent ainsi la possibilité de remporter deux exemplaires des épreuves non-corrigées de l’ouvrage !!

Pour participer, rien de plus simple. Il vous suffit de :
– Aimer la page Facebook et/ou suivre le compte Twitter du blog
– Aimer la page Facebook de Fleuve Editions
– Laisser un commentaire ci-dessous mentionnant ce que vous inspire la couverture et le titre de l’ouvrage.

Bien entendu, vous pouvez également maximiser vos chances en partageant le concours sur les réseaux sociaux (n’oubliez pas de joindre le lien à votre commentaire). Ce concours est ouvert à la France Métropolitaine, la Belgique et la Suisse. Il se clôturera le 1er avril 2015.

Edit du 2 avril : Félicitations à Wonderbook et My Pretty Books qui remporte chacune un exemplaire de Et je danse, aussi ! Merci à tous les participants !

La Parisienne

0 réponse

  1. Bonjour,
    Merci pour ce concours, auquel je participe avec joie. Ce que m’inspire la couverture, c’est la nature et les années 80. Bizarrement, le titre m’inspire autre chose, comme la capacité de relever un défi, de se surpasser. Bonne journée et bon weekend 🙂

  2. Merci pour ce concours auquel malheureusement je ne participerai pas car je n’utilise pas les réseaux sociaux. Dommage car j’ai un faible pour les romans épistolaires et la couverture un brin déjantée m’inspire confiance pour passer un agréable moment, elle me fait penser à un bureau estudiantin passé d’âge. Le titre quant à lui est très prometteur grâce au mot aussi qui les présager plein de belles choses.

    1. Je n’ai même pas fini mon commentaire ! alors j’aime les deux pages Fb (roxou lila) ! merci beaucoup pour ce concours ! la couverture me laisse assez perplexe en fait, je la trouve très fraiche, et en même temps un peu bazar ! cela ressemble à mon bureau en ce moment !

  3. J’ai très envie de lire ce livre, ta chronique m’en donne très envie en tout cas, donc wishlist obligatoire.
    Je ne participerai hélas pas au concours, puisque je n’utilise pas les réseaux sociaux.
    C’est vrai que cette couverture est chouette.

  4. bonjour merci pour ce jolie cadeau
    la couverture du livre m ‘inspire le printemps le renouveau
    …et pour le titre le joie de vivre <3

  5. Je suis un peu plus enthousiaste que toi, mais ton avis est particulièrement intéressant ! De mon coté, j’ai aimé cette deuxième partie moins légère (sans doute mon coté lecteur de romans noirs) 😉

  6. Le nom de Jean-Claude Mourlevat m’a fait tilter, c’est un auteur que j’aime beaucoup. Je ne sais pas encore si je vais mettre ce livre dans ma PAL, mais vu ton avis enthousiaste, ce sera probablement le cas ^^

  7. bonsoir
    je suis ravie de participer, merci
    cette couv’ est treès originale; je ne vois pas le rapport entre le poussion, la photo de l’éléphant et les autres. très étrange.
    pour ce qui ets du titre, idem très étrange. on ne sais pas à quoi s’attendre su tout 😉

  8. Oh super, j’avais repéré ce roman il y a bien longtemps, j’avais complètement flashé sur sa belle couverture et sur son titre (et oui je suis comme toi ;)). Moi tout ça me fait penser à de l’échange c’est donc parfait pour un roman épistolaire, genre que j’adore énormément en plus ! Ton avis m’interpelle, j’aimerais bien comprendre ce qui se passe dans la deuxième partie.
    Merci beaucoup pour le concours, et les deux pages sont évidemment likées :).

  9. J’aime beaucoup Anne-Laure Bondoux 🙂
    La couverture m’inspire de la bizarrerie, mais avec cette auteur, ça ne m’étonne pas. ça me donne en tout cas très envie de le découvrir 🙂

  10. Mon dieu, Mourlevat et Bondoux… Pour moi ça résonne comme : Terrienne et Tant que nous sommes vivants, deux coups de coeur *o*
    Je vais participer pour la peine ! 😀
    J’ai aimé les deux FB et le Twitter (même si je ne suis jamais sur Twitter, je comprends pas l’intérêt de ce réseau :’D)
    Sinon, la couverture, ce qu’elle m’inspire ? Une routine, un quotidien, au vu des éléments de tous les jours qu’on y retrouve, mais quelque chose de frais, d’agréable, de plaisant. Le titre quant à lui, me laisse une impression de liberté, qui rejoint la couverture dans un certain sens, et aussi l’expression des sentiments, la valse de deux coeurs… Je pars sûrement un peu loin, mais bon ! ^^
    Des bisous ma belle !

    1. C’est bien noté Océane 🙂 Merci de ta participation ! Mais attention, les auteurs sortent des sentiers battus, ce livre n’est pas dans la lignée de ce qu’ils ont l’habitude d’écrire 😉
      J’espère que ça te plaira en tout cas ! Bonne chance <3

  11. Bonjour, merci pour le concours. J’aime toutes les pages et je vous suis sur twitter également. Je trouve que la couverture montre des objets qui n’ont aucun lien entre eux mais j’aime beaucoup car je la trouve très colorée. En tout cas la couverture et le titre donne envie de lire le livre car on s’attend à un livre qui donne la pêche. J’ai partagé. Voici le lien : https://www.facebook.com/laurence.barattebolliet/posts/10203680570883937

  12. Je ne savais pas que Mourlevat s’investissait dans ce genre de projet. J’ai tendance à le réduire à son travail pour la jeunesse (enfin réduire… C’est un excellent écrivain jeunesse justement !). Je ne participe pas au concours car j’ai pas facebook XD en tout cas, je note ce titre car je serais curieuse de lire ce qu’il fait pour un public cible plus adulte. Merci pour la découverte ^^

    1. C’est la première fois qu’il publie autre chose que de la jeunesse apparemment 🙂 Mais je t’inscris quand même au concours, car je sais que tu viens me lire régulièrement <3 🙂

  13. Ce livre m’intrigue beaucoup, j’aimerais vraiment le lire, je participe avec plaisir à ton concours 🙂 J’adore le style épistolaire donc je suis sure que ça pourrait me plaire!

  14. Coucou, quelle chance d’avoir pu rencontrer les auteurs ;-)! La couverture m’inspire un break à la campagne avec pique-nique le temps d’un weekend…A très vite sur la blogo!

  15. Bonjour, ce livre, à première vue, me fait penser à un vrai petit cabinet de curiosités qui reflète la vie citadine avec une petite touche campagnarde…une vraie invitation à l’évasion. bonne journée 😉 Merci de nous partager vos découvertes.

  16. La couverture me rappel des vacances, avec les lettres, des timbres, également la communication… et le titre aussi me fait penser aux vacances, surtout avec l’idée de l’été, du bonheur qui donne envie de danser… ou du moins à l’évasion 😉
    J’aime la page et ton compte Twitter avec le compte Team Litteraire ! Ravie de découvrir ton blog et de tenter de découvrir ce livre ! 🙂

  17. Je ne connaissais pas ton site et c’est vraiment un plaisir de le découvrir par le biais de ce concours! Il me fait de l’oeil depuis un moment! Moi ca me fait penser aux années 60-70, les couleurs pastels à l’honneur avec des milk shake géants et des juke box lol le titre me fait penser à un cabaret parisien où l’on peut danser le tango ! Merci pour ce concours, j’en organise un aussi sur mon site n’hésite pas à aller voir 😉

  18. alala, je suis pas douée, en fait, j’ai cru que tu relayais le concours Babelio, puisque eux aussi proposaient de gagner le livre et de rencontrer les auteurs (et comme je ne peux pas aller sur Paris). Mais non !
    du coup, je participe avec joie !
    pour les formalités, je te suis déjà sur FB (Ygritt Byfire) et twitter (heleniah), idemn pour les éditions Fleuve.
    La couverture m’inspire le printemps et la joie de vivre ! je trouve que c’est une bonne sortie justement en cette période de printemps, pâques (ça doit être le poussin ^^). peut-être une petite touche rétro avec les marques de la tasse de café et la lettre ? en tout cas ça fait penser à une lecture légère !
    merci et bonne journée à toi !

    1. La rencontre Babelio est passée, d’ailleurs j’y ai participé !! 🙂 Mais ne t’inquiète pas, ça arrive souvent de lire trop vite 😉
      C’est vrai que le poussin inspire Pâques :p belle interprétation !! Bonne chance en tout cas, j’ai noté ta participation !! Bises

  19. Oh merci pour ce concours ! :). Je tente ma chance avec plaisir. Le titre m’inspire un livre qui sens la bonne humeur, pourquoi pas l’envie de danser avec les personnages. La couverture m’inspire la même chose, elle m’inspire aussi le cirque à cause de l’éléphant :). Encore merci à toi pour ce concours.

Répondre à latetedansleslivres Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.