Fifty-Shades-of-Grey-Film-t_720x1080Cinquante nuances de Grey
Ma note : 14/20

Après avoir lu le livre phénomène, mon insatisfaite curiosité n’a pas souhaité s’arrêter là. Voilà pourquoi (et comment) je me suis retrouvée au cinéma pour aller tester la tant attendue adaptation de Cinquante Nuances de Grey. Et comme je ne fais pas les choses à moitié, j’ai bien évidemment mis à profit la date maudite de la St Valentin pour expérimenter le tout.

Mon résumé

Est-ce vraiment bien nécessaire de rappeler l’histoire d’Anastasia Steele, la jeune étudiante en littérature qui fait la rencontre du beau et mystérieux Christian Grey ?

Mon avis

Le phénomène Fifty Shades a su me prouver une chose : je suis tout aussi influençable qu’un mouton de Panurge, et n’ait guère plus de volonté qu’une chaussette molle. Lorsque la déferlante Fifty Shades a débarqué en France, j’ai souhaité, l’espèce d’un instant, me rebeller, et dans mon élan de féminisme, combattre cette vague de clichés. Mais voilà : la curiosité a pris le dessus, et je me suis retrouvée sans me comprendre à lire la trilogie dans son intégralité en un temps record. Paradoxe 1 – Cohérence 0.
Je me doutais bien que ce roman aurait son petit effet sur moi, et c’est, je crois, ce qui me frustrait le plus. J’aimerais être insensible à de tels best-sellers. Malheureusement, j’ai toujours l’insatiable envie de savoir de quoi tout le monde parle, et malgré moi, je me mets à aimer, à me prouver que mes goûts ne sont pas aussi élitistes que ce que j’aimerais croire en qualité d’ex-khâgneuse et d’étudiante en lettres, et à finalement comprendre que mon esprit critique est décidément bien torturé pour, tout en ayant conscience de la piètre qualité de ce que je lis, l’apprécier tout de même. C’est mon petit côté schizophrène.Voilà pour mon auto-critique.

fifty-shades-grey

Connaissant l’histoire, je n’attendais pas de ce film qu’il m’apprenne quelque chose. Je souhaitais plutôt retrouver une fidélité à l’intrigue originelle, mais j’étais perplexe et me posais la même question que vous tous : comment adapter un tel roman sur grand écran sans tomber dans la pornographie, en ne l’interdisant qu’aux moins de 12 ans, et tout en restant fidèle à la trame de départ ? Vaste pari, pourtant tenu (sauf pour l’interdiction aux moins de 12 ans, à mon goût).

Je ne vais pas vous mentir. Evidemment, cette adaptation comporte des défauts, dont le plus grand selon moi est probablement la VF. J’aurais préféré le voir en VO, mais le cinéma où je suis allée ne le diffusait qu’en VF. Et là, c’est le drame. QUI a choisi ces voix ? Pour Christian, passe encore. Mais Ana, ce n’est vraiment pas possible. D’une niaiserie insupportable, la voix d’Ana ne correspond pas du tout à ce qui émane du film. Et le summum est atteint dans la scène du bar où Ana, saoule, contacte Christian par téléphone. Sincèrement, je ne pense pas que la doublure de la voix d’Ana ait été bourrée très souvent dans sa vie. C’était quand même très drôle, et surtout très peu crédible. Mais bon, cette scène aura eu le mérite de me faire beaucoup rire.
Dans cette même scène, j’ai été plutôt choquée de voir la tenue vestimentaire d’Ana. Bien sûr, E.L. James ne nous la vend pas comme une fashionista. Ana est même le prototype de la fille « jolie » qui ne fait pourtant pas nécessairement attention à elle, chose qui bien évidemment évoluera au contact de Christian. Cependant, autant de laisser aller, c’était quand même un peu too much.

Concernant le casting, j’émettrai certaines réserves. Dakota Jonhson ne m’avait pas convaincue lorsque je l’avais découverte, mais je trouve finalement qu’elle interprète très bien le personnage d’Ana. Elle s’est très bien approprié le tic de se mordre la lèvre : un rendu naturel, bon point. Christian n’était pas vraiment tel que je l’imaginais, mais j’ai bien aimé retrouver Jamie Dornan à l’écran (souvenez-vous, il jouait le Chasseur dans Once upon a time). Son regard faisait bien passer les émotions, mais j’aurais tout de même préféré un jeu plus torturé.
Ca se dégrade dès que l’on aborde la problématique des personnages secondaires. Une Kate bien trop âgée pour le rôle, un Elliot censé être « beau » (c’est raté !!), une Mia bien plus distante que dans le livre… Et la mère d’Ana qui ressemble davantage à Kate qu’à sa fille !

Autre point négatif : certains détails du livre peuvent passer inaperçus à l’écran si le spectateur n’est pas familier de l’univers Fifty Shades. Je pense par exemple à la scène de la culotte volée. J’ai été franchement déçue de voir supprimée la scène du hangar qui suit le repas de famille, qui avait été un moment phare de ma lecture.

1D274906429135-x_tdy_fifty_shades_trailer_140724.blocks_desktop_large

Pourtant, dans l’ensemble, j’ai tout de même apprécié le film. J’ai adoré la bande originale qui collait parfaitement à l’ambiance du film. Les images ont su conférer à l’intrigue ce qui manquait au roman. J’ai nettement mieux cerné la peur d’Ana en découvrant moi-même la salle de jeux de Christian. Beaucoup plus impressionnant sur grand écran que toutes les descriptions du monde !
Peu d’action dans ce film qui concentre l’attention sur l’histoire d’amour, ce qui ne m’a pas tant ennuyée que ce que j’imaginais. Après tout, on s’y attend ! J’ai trouvé Ana très drôle, même si ses « pensées » m’ont manqué. Dans le livre, on voit tout à travers ses yeux. Et l’objectivité du film m’a un peu gênée… même si elle est compréhensible. Par contre, j’aurais tout de même aimé que les personnages secondaires aient plus d’importance. José, par exemple, est totalement évincé de l’intrigue !

Les scènes d’amour torride sont plutôt bien dosées. J’ai par moments regretté un Christian trop doux, surtout lors de la scène finale. Même moi, j’aurais fait mieux. Je comprends la gêne qui peut exister entre deux comédiens, mais tout de même… Autre détail : je déteste ces films où l’on montre beaucoup plus la nudité féminine que le corps masculin. On ne voit jamais entièrement Dakota, mais tout de même beaucoup plus que Jamie ! Enfin, que voulez-vous, c’est le cinéma hollywoodien…

En conclusion

Un très long article construit dans le détail pour vous transmettre les cinquante nuances de ce film pour lequel je n’ai pas d’avis bien tranché. Je suis tout de même contente de l’avoir vu. Pas vous ?

La Parisienne

0 réponse

  1. Je suis allée le voir mercredi, et tout comme toi c’était vraiment par curiosité. Bon, niveau « phénomène mouton » je te bats largement puisque j’y suis allée sachant que j’avais très moyennement apprécié les livres… (mais Jamie Dorman <3).
    Je te rejoins sur le -12 ans (même si -16 aurait peut-être été un brin trop excessif), les personnages secondaires trop peu creusés, et les petites pointes d'humour que j'ai adorées (je ne les avais pas ressenties aussi présentes dans le livre). Par contre… j'ai trouvé le tout long et répétitif. Je me suis presque ennuyée. :/

      1. Oh et bien au moins, ça nous permet de nous faire notre propre avis. Le panurgisme a parfois du bon!! ^^ Non du coup je ne pense pas que j’irai voir la suite au ciné. Je me contenterai de la diffusion à la télé ou sur internet !

  2. Tout comme toi, le tapage médiatique m’a fait lire « 50 nuances de Grey ». Mais c’est un livre qui m’a exaspéré et de ce fait je n’ai aucune envie de voir le film. Surtout que beaucoup trouvent que finalement il n’y a pas de quoi fouetter un chat, ce n’est vraiment pas le film de l’année. J’ai de très grandes réserves concernant Dakota Jonhson, elle ne m’a pas du tout convaincu dans les bandes annonces.

  3. Réponse le week-end prochain pour ma part.
    C’est difficile de ne pas être influencée, j’ai su résister à beaucoup de tendances ado mais j’ai apprécié 50 nuances de grey en tant que romance plus qu’érotisme. Et comme du divertissement pas de la grande littérature.

  4. Je n’ai pas lu le livre et je n’irai pas voir le film…
    En fait, contrairement à toi, dés que l’on parle beaucoup d’un bouquin ou d’un film, que l’on ne peut plus allumer la télé sans entendre son titre ou ouvrir un magazine sans tomber sur un article qui lui est consacré, je fuis à toutes jambes! ça me coupe toute envie d’y mettre mon nez.
    Sans compter que je suis allergique à tout ce qui touche de près ou de loin au SM, je n’y peux rien c’est épidermique.
    Cela dit Jamie Dornan est quand même ultra craquant en Christian Grey, je dois bien l’avouer 😛

    1. Je n’aime pas du tout le SM non plus, mais quand je l’ai lu, je ne savais pas que ça parlait de ça. Je ne savais même pas que c’était un roman érotique –‘ c’était au début…
      Cela dit, je te comprends sur ta réaction, beaucoup plus mature que la mienne 😉

  5. J’ai lu les livres (je fais partie du même troupeau que toi, hein), mais j’ai, pour l’instant, résisté au film, et pourtant j’en ai eu des retours cinéma. D’ailleurs retours assez similaires au tien ; la vf catastrophique fait l’unanimité.
    Je pense sincèrement ne pas aller le voir, m’enfin comme on dit : « y’a que les cons qui ne changent pas d’avis » 😉 .

  6. Haha ! Succomber à la tentation de la curiosité … Je compatis, j’en avais tellement marre d’entendre parler de ce livre que j’ai lu le tome 1 où je me suis clairement ennuyée d’ailleurs et que je n’ai pas apprécié (ennui + mauvaise écriture).
    Par contre, je suis curieuse de voir le film quand même. Juste pour voir comment ils sont parvenus à tourner la chose 😛 Puis Jamie … c’est pas l’un de mes préférés mais voilà 😀

          1. J’ai cru comprendre 😛 Mais je viendrai te rendre visite dans la patûre quand je verrai le film 😉 Je t’amène un truc à grignoter ? Haha ;P

  7. Je n’ai pas lu le livre et je n’irai pas voir le film. Faire l’aplogie d’un pervers narcissique quand on connaît les conséquences que ça peut avoir … Si tu as envie de lire une trilogie vraiment sympa, avec une vraie histoire, une intrigue et des scènes de sexe qui donnent chaud (raisonnablement, c’est pas de la pornographie) essaie Kushiel de Jacqueline Carey

  8. Je suis allée voir le film hier soir et comme toi je suis un mouton. J’étais très curieuse de le voir surtout que j’avais arrêté la lecture du premier tome au chapitre 8… La fin est très abrupte et frustrante, du coup j’ai commencé la lecture du second tome pour découvrir la suite!

    1. Héhé oui c’est une caractéristique du bouquin, et c’est aussi ce qui explique l’effet addictif qui pousse à ouvrir le tome 2 ! J’espère qu’il te plaira davantage mais tu risques de retrouver les mêmes ingrédients que dans le 1 ^^

  9. Oh comme je retrouve mon avis dans le tien 😄 je suis d’accord pour les voix VF qui ne sont pas top. La scène où Ana est bourrée a également eu le bénéfice de me faire extrêmement rire.
    Pour les personnages secondaires je suis totalement d’accord.. Eliott n’est pas aussi beau que prévu, de même pour Kate qui est soit disant 100x plus belle qu’Ana et je n’ai franchement pas trouvé. Et la mère d’Ana n’est absolument pas crédible pour quelqu’un qui est censée s’être mariée 4 fois..
    Personnellement je trouve que le -16 aurait été très correct, -12 vraiment trop bas..
    Mes amies n’ayant pas lu le livre n’ont pas compris le « tu n’as rien oublié ? » pour la culotte, c’est dommage.
    Contente d’avoir pu lire ton avis 😀

    1. Héhé on est tout à fait d’accord, mais je te l’avais dit quand j’ai lu ta chronique 🙂 Oui, pour la scène de ma culotte, ça ne m’étonne pas… Et les personnages, je ne suis on ne peut plus d’accord avec toi ! Et moi, contente de l’avoir partagé avec toi ! Merci de m’avoir lue <3

  10. pas vu non, j’écoute la bande son que j’adore par contre… j’attendrais une sortie dvd, ma curiosité n’est pas piquée au point de payer 9€ pour un tel film (même si je dois avouer que voir le corps de Jamie Dornan sur grand écran me plairait bien :p)…

  11. J’ai lu le 1er de la trilogie par curiosité (ne pas mouir idiote-e ^^) et franchement, j’avais trouvé ça particulièrement ….neuneu.
    La notion SM n’a rien à voir avec ce qui constitue le vrai SM mais un vague fantasme pour faire rêver …(et neocre, je vois mal ce qui excite dans cette histoire, entre une pauvre cruche qui s eprend les pieds dans la moquette toutes les 30 secondes du type Bella de « Twilight » et un mégalo-mais-si-beau-mais-si-riche–mais »tu comprends, j’ai beaucoup souffert étant jeune… », bref, exaspérant).
    Ensuite, je m’étais dit : « Tant mieux pour l’auteure si elle vend des livres avec …ça.Au moins, elle gagne sa vie » (et c’est un bon point pour elle, d’avoir su trouver son public).
    Donc, pour le film, je pense que si je le trouve un jour en DVD ou si on me le prête, j’aurais la même curiosité (même si pas convaincue par le casting).
    Par contre, je ne vais pas gaspiller de l’argent pour aller le voir en salles ^^
    En tout cas, merci de ton retour

          1. Je voulais dire : « ouverte d’esprit » , intéressée par la /les cultures, etc, etc…
            (heu, pas curieuse, « fourrer son nez partout  » lol)

  12. Je te rejoins à 100% dans ce que tu dit, moi aussi je suis un mouton, j’ai adorée ce premier tome, un peu moins le deuxième et malheureusement moi aussi je veux savoir de quoi tout le monde parle ( même soucis avec After en ce moment, vais-je le lire ou non ? ). Malgré tout, avec du recul, la qualité n’était pas vraiment au rendez-vous et j’en garde que peu de souvenirs, c’est pour cela que je n’ai toujours pas lu le tome 3.
    En ce qui concerne le film, je le verrai surement, mais ce que je peux dire c’est que les musiques que j’ai entendu pour l’instant m’ont séduites et que je ne comprend pas non plus pourquoi montrer plus de nudité féminine que masculine ! Bel article =)

    1. Idem pour After !!! On est vraiment des cas… Bon, pour le tome 3, tu ne perds rien, c’est dans la même lignée hein…
      Merci 🙂 je suis curieuse de lire ton avis sur le film du coup 🙂 quand tu l’auras vu 😉

  13. Pareil, j’ai lu cette trilogie pour suivre le mouvement, parce que tout le monde en parlait et que je voulais me faire mon propre avis. Une partie de moi a bien aimé : le fait qu’Ana parvienne à faire plus ou moins changer Christian ; finalement, la personne qui a le dessus n’est pas forcément celle qu’on croit. Mais une autre partie a détesté : l’écriture, niaise à souhait, des personnages souvent trop stéréotypés et une trame qui se devine dès le début :s
    Je ne sais pas si je vais regarder l’adaptation cinématographique.. Mais qui sait, peut-être que je serai surprise du résultat 🙂

  14. Un jour je le regarderais, quand il sera sortie en DVD et qu’il sera déjà beaucoup moins chère xD Ou sur Netflix US si j’ai l’occaz, parce que les mauvaises VF, je pète un cable ^^
    Pour ma part, j’avais detesté le bouquin, mais à cause d’Anna (et de l’écriture). Non mais je la trouve complètement con cette fille ! (Oui, c’est méchant, mais elle est insupportaaaaaable ^^) En fait, c’est juste ça, elle m’insupporte tellement, que je n’en pouvais plus d’être dans sa tête ! Question de caractère je pense ^^

    1. Sur Netflix tu risques d’attendre un peu, non ? Je sais plus vraiment quels sont les délais mais plus longs que les chaînes OCS par exemple…
      Ahah t’inquiète, c’est vrai qu’elle est particulièrement niaise…

      1. Pas sur Netflix USA justement ^^ J’ai une application qui permet de changer le pays, et de regarder du coup des films beaucoup plus récents. Par exemple, j’ai pu voir la saison 4 de The Walking Dead déjà en décembre, il y a Supernatural, alors qu’il n’y a pas en France, House of Cards et des choses comme ça 🙂 Pratique donc ! 😛

          1. Yes ! En fait c’est une application pour Google Chrome (donc inutilisable sur Firefox ou Explorer il me semble) qui s’appelle Hola Better Internet Engine. Tu la trouves dans le Chrome Web Store, tu la télécharges et elle s’ajoute a ta barre d’adresse. Ensuite, tu cliques dessus, tu choisies Netflix, et ensuite t’as le choix de tous les pays où netflix est dispo ! par contre, la langue ne s’adapte pas, mais tu peux tout regarder en Anglais. La première fois que je me connectes sur le Netflix d’un pays, il me demande mes identifiants, mais ca marche impec’ ! 😀

  15. Je n’ai pas du tout aimé la trilogie, mais je suis quand même allé voir le film, que j’ai préféré aux livres ! comme toi, Elliot ne m’a pas convaincu du tout ! idem pour la mère de Christian que j’ai trouvé trop froide ! la voix de Ana m’a énormément déplu ! après, le -12 ans est trop juste aussi à mon sens mais bon…. en fait, je suis d’accord avec ta chronique pour beaucoup de choses 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *