FOENKINOS David COUV CharlotteCharlotte,
David Foenkinos
Ma note : 16/20

J’ai reçu Charlotte en cadeau pour Noël par une amie qui s’appelle… Charlotte ! qui l’avait vu dans ma Wish-List. Ma copinaute Topobiblioteca m’a proposé d’en faire une lecture commune, et je me suis empressée d’accepter ! C’est d’ailleurs la première lecture du Challenge 1 mois = 1 consigne. 🙂

Mon résumé

Dans cette biographie de Charlotte Salomon se mêle l’histoire d’un destin tragique au présent d’un auteur obsédé par l’oeuvre d’une artiste.

Mon avis

Il est bien difficile de mettre des mots sur cette lecture. J’avais vu passer ce roman sur la blogosphère, et j’étais très impatiente de le découvrir. Je n’ai pas du tout été déçue.
Charlotte ne ressemble à aucun autre livre que j’ai déjà lu. Déjà, sa forme est atypique : chaque point renvoie à la ligne. Aucune phrase n’excède une ligne. Si bien que ce livre se dévore en quelques heures.

J’avais quelques craintes en voyant qu’il s’agissait d’une biographie, mais les critiques enjouées des blogueuses que je lis régulièrement ont achevé de me convaincre de surmonter cet a priori. Et j’ai bien fait. L’histoire est romancée, la plume est tout à fait fluide. Et le destin hors norme de Charlotte ne peut tout simplement pas nous ennuyer.
Je suis très sensible aux romans – biographies – autobiographies gravitant autour du thème de la seconde guerre mondiale, et en lisant les premiers mots, j’ai d’emblée su que ce roman serait exceptionnel et saurait m’émouvoir. Ce fut évidemment le cas. Cette plongée au coeur des pensées de Charlotte ne nous la rend pas du tout étrangère. Bien au contraire : je l’ai comprise. Je l’ai trouvée belle, humaine, amoureuse. Je l’ai même adorée. Toute la fatalité qui l’entoure est tragique, tout autant que son destin.

J’ai également été sensible à l’alternance des points de vue, entre Charlotte et l’auteur. D’ordinaire, je n’accroche pas vraiment à ce type de jeux temporels dans la narration. Mais là, j’ai été émue de la sensibilité de David Foenkinos, qui parait sincère dans sa fascination pour une artiste qui m’était inconnue.

En conclusion

J’avais découvert David Foenkinos avec La Délicatesse, un livre que je n’ai eu de cesse de recommander depuis lors. Cette nouvelle lecture ne fait que confirmer mon envie de suivre de près cet auteur ! A consommer sans modération !

La Parisienne

Le + : Charlotte a reçu le Prix Renaudot et le Prix Goncourt des Lycéens 2014.

0 réponse

  1. Haaaaan j’ai trop envie de le lire maintenant du coup xD Il vient donc se rajouter à ma wish-list déjà tellement longue x) Celle-ci te remercie dis donc Mademoiselle ! x)
    Mais ton envie semble si enjoué que … ça donne envie.
    Comme un challenge ou l’autre que j’ai vu par ici aussi mais bon … ne sachant déjà pas tenir mes challenges … x)

    1. J’adore ce genre de commentaires <3 (j'aime toujours tes commentaires de toute façon !). C'est un livre un peu hybride, il ne ressemble à rien que j'ai déjà lu, et j'ai beaucoup aimé. On ne s'ennuie pas du tout (c'est ce que je redoutais avec une biographie). J'espère que ça te plaira !
      Sinon, les challenges, c'est justement stimulant ! Je n'aime pas perdre, donc j'ai toujours envie de respecter les consignes. Et ça me force à lire plus, alors qu'en temps normal j'ai tendance à procrastiner !! Conclusion : joins-toi à moiiii !

      1. Ravie que mes commentaires te plaisent ♥ J’aime énormément les tiens aussi et on peut toujours discuter autour en prime c’est cool. 😀
        Il a l’air hybride effectivement quand on lit ton avis. Maintenant ça a l’air d’être une sorte d’hybride très attachant. J’ai une certaine appréhension avec les biographies aussi. Je n’aime clairement pas les bio qui font trop terre à terre, trop froid et trop monocorde. Une bio ça doit vivre. Du coup, me voilà rassurée ! Je reviendrai vers toi pour te dire si j’ai aimé quand je l’aurai trouvé et lu 🙂
        Avec ma vie IRL chargée … les challenges et le fait de les gagner … ça me passe parfois bien au dessus de la tête x) Je suis quelqu’un qui se disperse énormément dans le sens où j’ai plusieurs passions et que donc j’essaie d’accorder du temps à toutes dans ma journée… Du coup, si j’ai moins de temps pour un challenge, j’me dis toujours « baaaah tant pis  » avec le joli petit haussement d’épaules x) Mais … je ferai tout de même à nouveau un tour sur tes challenges pour voir ça et peut-être craquer pour l’un ou l’autre.

        1. Voui <3 J'adore les métaconversations autour d'un livre 🙂 Et ça me permet d'en savoir un peu plus sur toi ! Si le résumé ne te dit pas que c'est une biographie, on pourrait ne jamais le découvrir. C'est très romancé, tu verras. J'espère vraiment qu'il te plaira autant qu'à moi ! 🙂 Pour les challenges, je comprends. 🙂

  2. Je connais très mal l’oeuvre de Foenkinos (j’avais beaucoup aimé la délicatesse) mais ce livre, par son prix et son « pitch »; me donne très envie! Sans oublier ta chronique élogieuse 🙂

    1. Oui, c’est une lecture assez atypique ! J’avais un peu peur, sachant que c’était une biographie… mais rien que le contexte ne peut pas nous laisser indifférent. Alors, si tu te laisses tenter, j’espère que ça te plaira ! En plus, l’écriture de David Foenkinos est tout à fait délicate, c’est le mot parfait. C’est très drôle qu’il ait écrit un livre intitulé « La Délicatesse » pour ça. 🙂

  3. Je viens de le finir pour une LC pour le 20 janvier. J’avais lu de nombreuses critiques négatives chez des lecteurs que je suis, je craignais donc cette lecture. Globalement, j’ai aimé. Mais tu en sauras plus le 20.

    1. Yes, je me souviens de ta LC, tu m’avais d’ailleurs proposé de participer :). Finalement, j’aurais pu publier mon article en même temps que toi aussi… J’ai hâte d’avoir ton avis, tu m’intrigues !

  4. Et voilà, un livre de plus dans la liste de ceux qui me tentent ! 😀
    Si tu aimes Foenkinos, je te conseille très (très très) vivement de lire Les Souvenirs (si ce n’est pas déjà fait !). Je l’ai lu, et relu, je ne m’en lasse pas 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.